Top Keyboard

 

Créer des sons

 

Download Echantillon de son de guitare HQ (wav) Guit1.zip 1130Ko

Si vous ne voulez pas vous contenter d'utiliser le bouleau des autres alors soyez créatif.
Notre outil principale est notre oreille, et il faut surtout appendre à écouter. Commencez par écouter des instruments naturels (la musique classique ou folklorique) les jeunes trouverons ça ringard mais cela permets d'appendre, à défaut d'apprécier. Si vous insistez, vous pourrez toujours apprendre la techno en vous tapant la tête contre les murs de manière rythmique c'est très efficace pour avoir la grosse tête...

Il y plusieurs catégorie de sons :

Les sons d'instruments à son continu :
Orgues , flûtes

Les sons d'instruments à corde frappé ou pincé.

Les sons d'instruments à corde frotté avec un archet.

Les sons d'instruments à vents, trompette, cors

Les sons d'instruments à résonance frappé xylophone vibraphone

Les sons d'instruments à percussions. Tout les instruments d'un batterie

Les bruitages technologique. Moteur, interrupteurs

Les sons naturels: eau, vent, orages pluie

etc.

Le choix de départ est important car il détermine l'analyse à faire. Avec l'ordinateur vous avez un outils idéal que je n'avais pas encore lorsque j'ai commencer à tripoter les synthétiseurs.

Les outils de synthèses

La synthèse est une approche de la réalité. Je ne peu que vous donner des indications sur une démarche à suivre, car l'outils de base est l'oreille. Le résultat dépendra au beaucoup du synthétiseur hardware ou software utilisé. Le résultat peut être très éloigné du son original, car je n'ai pas pris un exemple simple et ceci pour que vous expérimentiez les appareils ou softs en votre possession.

Vérifier d'abord que votre programme d'édition n'entre pas en conflits avec le générateur de son que vous désirer utiliser et sauvegarder fréquemment votre travail.

Il suffit d'enregistrer un modèle du son que vous désirez sur l'ordinateur pour le visualiser à l'écran. Parfois vous ne trouverez que le timbre, et que parfois l'enveloppe du son que vous désirez.

Soit vous commencez par choisir un timbre (forme d'onde caractéristique) ou soit vous commencer par choisir une enveloppe (le corps du son).
Pour ma part je préfère commencer par l'ébauche d'une enveloppe car c'est un peu le squelette que j'habillerai d'ondes.

Il est toujours utile de connaître un peu le fonctionnement des instruments de musique puisqu'il servent souvent de base à une création d'un son. La manière dont ils sont joués à une grande importance. Un instrument peu avoir mille sonorité différente selon la manière dont il est joué. Il est par conséquent important d'avoir plusieurs variante d'un son si on utilise un tracker, pour donner l'illusion d'un instrument vivant et réel; sinon votre musique aura très vite un effet répétitif et barbant, même si votre mélodie est intéressante. Un vrai sampler change de son en fonction de la frappe d'une touche et en fonction de la hauteur de la note. Un excellent piano aura un échantillon pour chaque note et même plusieurs échantillons par notes en fonction de la force de frappe. Certain programme se permettent ce luxe comme par exemple le "Gigasampler". Notre exemple est moins luxueux.

Le grand problème dans la création d'un son d'instrument est qu'une même note musicale peu être joué de manière très différente sur un même instrument. L'imitation d'un seul son enregistré est donc insuffisant. Certains instrument nécessitent plusieurs banque de sons. D'autre instrument arrive à être crée très simplement d'autre nécessitent d'un talent de négociation et d'une bonne oreille pour arrivé à un résultat satisfaisant.

Synthétiser un son de guitare

Comme base pour notre exemple j'ai enregistré une note de guitare électrique sans aucun effet en prenant garde de ne pas faire vibrer qu'une seule corde.
Ce qui nous donne un son d'environ 5 secondes (image 1)

image 1

La synthèse est une simplification aussi réaliste possible à l'aide des moyens à disposition c'est à dire d'un synthétiseur. Nous nous apercevons tout de suite du problème en voyant un signal réel de l'instrument que la perception de l'oreille simplifie beaucoup par rapport à l'oeil.

L'enveloppe
L'enveloppe, c'est le déroulement du niveau sonore ou l'intensité du son dans le temps. Visuellement c'est la courbe qui se trace autour des ondes elle est symétrique . Nous utiliserons la courbe supérieure pour définir l'enveloppe.On observe une intensité élevé au début , qui s'atténue progressivement. L'enveloppe module l'intensitédu son. Nous entendons un son fort qui s'atténue dans le temps. Nous voyons que le son arrive de manière quasi instantané pour diminuer de moitié en une 1/2 sec pour disparaître régulièrement en un peu plus de 4 sec. Cette analyse simple est la définition de notre enveloppe.

Des règles relativement simples due entre autre au contrainte technique des premiers synthétiseurs ont été établis. L'enveloppe d'un instrument a été découpé en tranche temporel valable pour la plus part des instruments. J'utiliserai les termes anglais car c'est ce que vous trouverai sur tout les synthétiseurs car tout les marques connue sont développéet fabriqué hors de la France. L'enveloppe utilisé de manière la plus répandue est l'enveloppe ADSR (Attak Decay Sustain Release). C'est une segmentation du temps de l'enveloppe.

L'Attack est la monté du volume initial jusqu'à son apogée.
Le Decay est la pente de chute du volume après le sommet.
Le Sustain c'est le volume continu subjectif maintenu par la pression sur une pédale équivalenteà la pédale d'un piano.
Le Release est la pente du son jusqu'à la fin ou du relâchement d'une note

Cette découpe primitive à été affiner par la suite dans certain synthétiseur, mais reste néanmoins actuel puisqu'elle couvre la nécessité de la plupart des instruments. Il ne faut pas oublier qu'en général les sons d'un synthétiseur est le plus souvent joué par un clavier, plus rarement avec un convertisseur midi d'instrument à vent ou avec un convertisseur midi de guitare.La contrainte physique du clavier place le segment Sustain au moment ou la touche est pressée et maintenue.Le Release vient après le relâchement de la touche.

Certain tracker prennent en charge la période sustain d'un son en utilisant une boucle (loop) de son pendant cette période du son;d'autre non, ils coupent simplement le sample s'il nest pas utilisé jusqu'au bout. Il en résulte un deuxième problème dans la transposition du son vers les aigus qui rend impossible l'utilisation d'une note longue, d'où l'obligation de créer des samples long pour remédier à ce problème. Soundfont prend également en charge la période de Sustain.

En fonction du programme que vous utiliserez, il ne sera pas nécessaire de surcharger vos sons de modulations puisque ces programmes le feront plus tard. On peu trouver d'autre modulation mélanger à cette enveloppe comme le vibrato qui se distingue par une forme ondulée découpant le bord de l'enveloppe de base. Sur un synthétiseur un mollette sur la gauche du clavier permets de contrôler ce genre de modulation en temps réel soit en fréquence ou en intensité soit les deux à la fois.

L'observation du son d'une guitare fait apparaître certaine constante. Il arrive très rapidement et diminue assez rapidement.Donc une attaque presque verticale suivie d'un decay avec un peu moins d'une demi seconde.Pour ce qui est du sustain je propose un volume assez faible. Le release ne devrais pas dépassé la demi seconde.L'effet du release pourra toujours être compensé par une réverbération plus tard. Cette enveloppe est l'enveloppe globale de l'amplitude du signal .( VCA Voltage Control Amlpitude ou DCA Digital Control Amplitude désignation selon le type de synthé.). Le problème est que cette enveloppe n'est valable que pour une note d'une certaine fréquence et jouer avec une certaine force.

Paramètres d'enveloppe non standards
Malheureusementà ce stade il n'y a plus de procédure standard et il faudra voir dans le manuel de votre synthétiseur ou dans l'aide du softsynth en votre possession. Les dénominations peuvent être très variable. Néanmoins voici le genre de fonction que vous devez rechercher , attention il ne sont pas forcément existant sur des appareils bon marchés.

1) il existe des enveloppes plus élaboré que l'ADSR donc le découpage est plus affiné et plus réaliste avec plus de segments..
2) contrôle par la vitesse de frappe (velocity curve) sur l'enveloppe
3) contrôle par la pression de touche (aftertouch) (sur clavier haute gamme)
4)contrôle de l' attack, du volume , ou partie de l'enveloppe en fonction de la touche (KS enveloppe level, KS Curve, Keyboard decay scaling etc.)

Pour simplifier, ces paramètres permettent d'avoir des sons plus long ou plus courts plus faible ou plus fort en fonction de la haute de la note.Par exemple pour un piano une note aiguë est plus court qu'une note basse. De même qu'un note jouer fortement ou faiblement peuvent avoir des caractéristique différent autre que le volume de la note. Pour notre guitare il sera préférable d'avoir une note plus longue dans les basses.

Le timbre
Mais tous ça ne nous donne pas encore un son. Il manque le timbre. Le timbre est surtout une question d'oreille et de mémoire. Je recommande au débutant d'utiliser des synthétiseurs analogiques avec 2 ou 3 oscillateur avec enveloppe séparés,et d'observer les combinaisons d'ondes simples et d'apprendre à les distinguer. Un petit exercice consisteà choisir une onde ou une combinaison simple et d'essayer de se rappeler à quel type de timbre d'instrument cela vous rappel.Cela vous permettra de vous faire des repères. Une forme de sinus vous rappellera tout de suite un son de flûte, une dent de scie à un violon etc..
Les images suivantes vous montre une nouvelle difficulté. La forme d'onde de notre guitare n'est pas constante.



La forme évolue dans le temps. Un peu de théorie est nécessaire pour comprendre et pour trouver une solution. La première chose est qu'une onde est une combinaison d'onde. Je rappel ici que le mathématicien Français J.B.Fournier à découvert un concept mathématique pour définir une forme d'onde à l'aide des fonctions trigonométrique. De manière simplifié toute forme d'onde peut-être créer à partir d'une combinaison d'onde sinus. Ce concept est d'ailleurs utilisé dans la synthèse additive (voir tech. de synthèse).
Dans une configuration de synthèse soustractive ou additive, notre exemple de guitare ne peut être résolut avec un seul oscillateur. L'avantage de ces deux formes de synthèses réside dans leur concepts linéaire,contrairement à la synthèse FM qui travaille avec un système de modulation interactive difficileà comporter et à expliquer.
Nous voyons nettement à la fin de notre signal que un sinus à tendanceà s'imposer. Dans la première partie une forme triangulaire apparaît. On peut donc en conclure qu'il faudra au moins ces 2 formes d'ondes, et qu'il faudra une enveloppe pour chaque forme d'once car la forme triangulaire doit disparaître avant la forme sinus. Il suffira de réduire le decay le sustain et le release de la forme triangulaire. Il exite deux formes de combinaisons soit l'addition d'onde ou la modulation d'onde. Le résultat bien est un peu semblable, richesse en harmonique varie. Soit le son est plus dure soit il est plus rond.
L'utilisation de filtre permet aussi de varier le timbre, mais il faudra l'utiliser en combinaison avec une enveloppe qui est souvent différente de l'enveloppe globale. Ici par exemple un filtre passe-bas avec une enveloppe progressive qui coupe les aigus avec le temps.

Les modulateurs:
Ce sont de oscillateurs basse fréquences qui se superposent à une enveloppe ou agissent tous seul comme une enveloppe sur des param^tre d'un oscillateur, l'enveloppe globale ou sur un filtre. Ils sont utiliser pour créer des vibratos, trémolos,des effets de chorus etc. Ils devraient toujours être utiliser à la fin pour affiner un son.

Le résultat ne sera pas une réplique exacte , mais une approche. Selon le synthétiseur le résultat sera très différent.


Astuce de la nuit: Si vous observer l'image1 et celle ci-dessus vous observerez une ondulation. Celle-ci provient de la propriété physique d'une corde. Un corde ne se contente pas de vibrer de haut en bas mais plutôt tendance à former un "S" multiple, ce qui veut dire qu'en plus de la vibration de base la corde émettre des vibrations supplémentaire qui sont des harmoniques de l'onde de base, composés d' octaves quintes et tierce. Comme chacune évoluent différemment dans le temps, il est possible d'apercevoir comme un vibrato , c'est à dire léger un battement. Avec plusieurs oscillateurs ce battent apparaît assez facilement , mais lorsque vous n'avez que 2 oscillateurs il faudra utiliser un micro désaccordage appelé "Fine Tune"pour simuler cette propriété. Utilisez le "Fine Tune"avec modération pour obtenir l'effet désiré.

La synthèse est un ensemble de module et paramètre qui s'influence réciproquement. Pour avoir une idée plus claire du fonctionnement d'un synthétiseur je vous encourage de visiter le site de Synthedit et de télécharger le programme de création de synthétiseur gratuit . Il vous permettra aussi de créer votre propre synthétiseur virtuel VST.

 

Home to www.armuco.ch