Top Keyboard

 

Créations musicales

Création d'un morceau de musique

Je n'ai pas fait de conservatoire donc je me contenterai surtout de l'aspecte technique et non de l'apect musical. C'est un vision très personnel que je propose. Si avez de meilleur méthode de travail. Je vous laisse le soin de m'envoyer vos suggestions et vos propre tutoriaux ou lien vers vos sites . Internet propose surtout des raisons pour acheter un produits ou un autre avec des avantages par rapport au concurrent, mais pour ce qu'il est de comment utiliser ces produits c'est la nuit. Je vais donc asseyer de combler un peu cette lacune. En proposant mes méthode de travailler , des astusces que j'ai trouver ou que je trouverai.
 

Vision du musicien

Le moins de technique possible c'est l'enregistremnet direct d'un savoir faire.
Le problème du musicien réside dans le fait qu'il n'a que deux mains. Donc pour ce qui est de réglage de boutons pendant un enregistrement c'est un peu limite.

La solution classic reste la plus simple c'est l'enregistrement piste par piste. L'avantage et le désavantage c'est que vous devez vous décider du son utilisé.
Il y aune méthode gratuite pour les utilisateurs de cartes sound blaster SBlive.
Utiliser l'enregistreur livré avec la carte et un casque.
Activer la source micro pour l'enregstrement (l'entrée line de la SBlive semble donner un signale trop faible pour être convenable) et enregistrer un rythme de base simple.
Activer le player de votre choix (winamp) pas trop goumand pour jouer cette première piste et jouer en live depuis votre clavier le deuxième instrument. Vous entendrez les deux pistes sur casque sur la carte de son ou l'ampli, mais seul la nouvelle source est enregistré dans un nouveau fichier.

Astuce pour mixage d'enregistement avec une source ordinateur et une source externe:
Il faut un table de mixage une chaine stéréo classique et une carte audio dual (capable de recevoir et d'émettre un signal en même temp).

Il suffit d'activer la source externe (micro) et la source wav d'enregistrer avec l'option "what you hear" pour mixer directement deux source. Si vous désirer uniquement enregister la nouvelle source, il faut activer la source externe (micro). Si votre ordinateur n'est pas une vielle taule, vous pouvez utiliser n'importe quel logiciel même un séquenceur pour reproduire vos pistes enregistrés. Utiliser un casque lorsqu'il s'agit d'enregistrer au micro.

Attention de ne pas avoir trop de piste à reproduir en même temps lorque vous enregistrer une nouvelle piste cela peu surcharger la performance de votre ordinateur et même le planter.

Utiliser un logiciel multipiste par exemple Audacity pour combiner les deux premiers fichiers dans un nouveau fichier. Recommencer avec l'instrument suivant.Garder les fichiers de chaque pistes jusqu'à ce tout les instruments soient enregistré.

Vous pouvez créer un mixe provisoir qui vous sert de guide pour vos enregistrement de piste solo et de mixer par la suite les divers enregistrements qui sont enregistrer par instruments en une composition globale avec l'ajout de philtres , position panoramique enveloppe etc. à l'aide d'un programme comme Acide express Audacitiy ou autre.

La deuxième méthode s'adresse au musicien amateur pas trop doué elle passe par l'utilisation d'un séquenceur.
L'avantage du séquenceur réside surtout dans le fait que tout qui est enregistrer peut-être modifier. Un séquenceur n'enregistre pas un son, mais le numéro de la touche de votre clavier est la position de curseurs, molettes et des pédales etle numéro du programme de son utilisé.. Ce sont ces informations qui déclenchent les sons de vos synthétiseurs ou les sons générer par votre ordinateur. Un séquenceur enregistre une suite d'événement dans le temp, et permet de modifier ces événements comme on modifie ou corrige un texte dans un traitement de texte. On peu varié la vitesse sans changer la fréquence on peu ajuster les notes sur le tempo et d'autre manipulation. On utilisera une piste par instrument, mais au maximum 16 piste à moins d'avoir plusieurs cartes midi sur votre ordinateur.

Attention Le standard midi n'autorise que 16 canaux ce qui rend assez difficile une configuration au-delà de ce nombre. La difficulté n'est pas que le séquenceur puisse jouer ce nombre d'instrument mais dans la difficulté de gerer le trafique des informations Midi pour que le flux des données soit identique à l'enregistrement. Si vous ne posséder pas de midi patchbay qui soit correctement configurer la seul solution consiste à noter sur un papier quels programmes d'instruments qui sont joué sur quel canal et sur quel synthétiseurs.Car lorque un séquenceur enregistre il enregistre en général sur plusieur canaux en même temp.

Dans mon cas personnel j'utilise deux claviers maître combiné pour un groupe de rack et un clavier pour un deuxième groupe. Pour un enregistrement idéal il me faudrait deux cartes midi et un logiciel qui supporte deux entrées midi en parallèle mais comme l'utilisation de plusieur carte n'est souvent pas gérer dans programmes au prix raisonnable, je me contente d'utiliser un goupe d'instuments à la fois à l'enregistrement en changant mes branchements à l'écoute.

Si vous voulez jouer des sons midi de votre ordinateur et des sons des vos instruments il faut utiliser le midimapper qui se trouve dans les configurations personnalisé Midi dans les paramêtre systeme muiltimédia (Windows 98). Réféchisser à la répartion des 16 canaux entre instrument interne et externe. Sur les cartes de sons le canal 10 est en général réservé pour la rythmique . Des séquenceurs plus récents utilises des modules d'instrument (synthé ou sampler) vers lesquels il est possible de diriger les sons . La norme VST prend actuellement la premiere place et est à prendre de préférence lors de l'achat d'un séquencer. Pour l'instant les instruments virtuels ne sont interressent que lorsque vous travailler piste par piste et que le résultat d'une piste midi avec synthétiseur virtuel soit converti en piste audio. Un bon synthétiseur virtuel est gourmand en ressource donc pas question de jouer les philharmoniques sur votre ordinateur. Enregistrer en live avec un séquenceur et un instrument virtuel trouve sa limite avec le phénoméne de latence du au divers programmes et au matériel (carte audio)utilisé. Il faut que le retard soit moins de 10ms pour avoir un bon résultat. Pour des systemes lents enregistrer piste par piste et convertiser chaque piste individuellement en audio et syncroniser les pistes audio au mixage. Pour l'instant l'usage de vrais synthétiseur et d'expander est encore la meilleurs solutions pour un musicien .

 

Vision bricolleur

Avec les ordinateurs actuels les possibilités créatives deviennent interessantes. A l'origine,l'utilisation de tracker fut la base de la création musicale sur ordinateur. Un Tracker se base sur le principe du sampler c'est à dire sur l'enregistrement d'un échantillon de son dont on modifie la fréquence. Il est lié à un séquencer qui permet de jouer ces samples dans la tonalité désirer . Un certain nombre de paramêtre permette de modifier le sample et de lui adjoindre un effet. La polyphonie dépend du nombre de piste et de la mémoire à disposition. Cela dépend du tracker.

La nouvelle génération de tracker et un ensemble modulable interconnectable d'instruments de séquenceur et d'effets généralement lier dans un seul programme.
Certain programmes ont leurs propres modules ,et d'autres acceptent aussi des modules externes VST et VSTi. Les variations possibles deviennent infinis. Le seul problème avec ces produits , c'est de se perdre dans la multitude des possibilités au détriments de la créativité.

L'enregistrement peut se faire au clavier ou parfois à l'aide d'un pianoroll. Il y a aussi parfois la possibiliter d'utiliser un clavier midi externe ce qui facilite le travail. L'enregistremnet se fait piste par piste ou en mode pas à pas. Certain programme permette ensuite d'enregistrer en temps réel toute les modifications des modules jusqu'à ce que votre morceau soit terminer. Le mixage est incorporé dans ces programmes et de ce fait vous noutiliser qu'un seul programme. Néanmoins un bon éditreur de sons externe est souvent un aventage et permet de préparer des samples plus pointus avant de les incorporer dans voter programme. En fonction du prgramme que vous utiliser les notions musicales seront peu exigentes et peuvent se limiter aux notes d'une gammes. Comme avec un séquenceur classic tout se laisse corrigé.

 

Vision mixte

Ma proposition consiste d'utiliser les deux techniques ci-dessus en convertissants le résultat en piste audio . Il suffit ensuite de découper le partie qui vous interressent et de les assembler dans un programme audio. Il est préférable d'ajouter les effects à la fin car les effects on tendance à cacher les imperfections , mais peuvent aussi créer des problèmes surtout s'ils sont utilisé avant le découpage.

 

 

Home to www.armuco.ch